7 règles du leadership




1. La personne la plus difficile à gérer, c'est toujours soi-même


La nature humaine semble nous avoir doté de la capacité de jauger tout le monde excepté nous-mêmes. Nous ne nous voyons pas comme nous voyons les autres: il est rare qu'on se voit avec réalisme. En fait, la première personne qu'on doit examiner, c'est soi-même. Si vous ne vous voyez de façon réaliste, vous ne comprendrez jamais à quoi tiennent vos difficultés personnelles.

Nous sommes plus intransigeants envers les autres qu'envers nous-mêmes. Nous avons tendance à juger les autres sur les actions, tandis que nous nous jugeons nous-même sur nos intentions.


3 clés pour se diriger soi-même:

  1. Acquérir l'autodiscipline

  2. S'exercer à la patience

  3. Répondre de ses actes


2. Ne jamais travailler une seule journée dans sa vie


Aimez ce que vous faites! On ne le répète jamais assez. Comme le disait Thomas Edison: "Je n'ai jamais travaillé une seule journée dans ma vie, elle ne fut qu'un plaisir!" Obéir à votre passion est la clé qui vous permettra de découvrir votre potentiel, et vous n'atteindrez jamais ce dernier si vous n'êtes pas à la poursuite de cette passion.

La vie d'une personne dénuée de passion risque d'être bien monotone. Tout lui apparaît comme quelque chose qu'elle doit faire plutôt que quelque chose qu'elle veut faire. La passion constitue un formidable atout pour quiconque, mais tout particulièrement pour les leaders.


  1. Le talent... ne suffit jamais à vous faire atteindre votre potentiel,

  2. La chance... à elle seule ne vous hissera jamais au sommet,

  3. Les connaissances... sont un précieux atout, mais elles ne feront pas de vous "tout ce que vous pouvez être",

  4. Une équipe douée... peut ne pas être à la hauteur.

NE PENSEZ PAS À L'ARGENT, OBÉISSEZ À VOTRE PASSION



3. Les meilleurs leaders sont ceux qui savent écouter


J'ai lu un article une fois au sujet d'une étude selon laquelle nous entendons la moitié de ce qui est dit; nous écoutons la moitié de cette moitié; nous croyons la moitié de cette moitié et nous nous souvenons que de la moitié de cette dernière moitié. Si vous appliquez cette hypothèse à une journée de travail de huit heures, voici ce que cela donne:


- Vous consacrez la moitié de votre journée (environ quatre heures) à des activités d'écoute,

- Vous entendez la valeur de deux heures de ce qui est dit,

- Vous n'en écoutez que la valeur d'une heure.

- Vous ne comprenez que trente minutes du contenu de cette heure,

- Vous croyez seulement la valeur de quinze minutes de ce qui est dit,

- Et vous vous souvenez de moins de huit minutes de tout ce qui a été dit.


Voilà pourquoi ceux qui savent écouter sont des leaders plus efficaces:

  1. Il faut comprendre les gens avant de pouvoir les diriger,

  2. Écouter est la meilleure manière d'apprendre,

  3. L'écoute peut empêcher les problèmes de s'envenimer,

  4. L'écoute bâtit la confiance,

  5. Le fait d'écouter peut améliorer l'organisation.


4. N'envoyez pas vos canards à l'école des aigles


Pourquoi certains ne planent-ils pas? Quelques soient les efforts que vous mettrez è aider les gens, tous ne réagiront pas de la même façon. Certains assisteront è une conférence et leur vie commencera à changer, alors que d'autres y viendront et feront la sourde oreille à tout ce qui sera dit. Certains changeront, d'autres pas.


Voilà trois raisons pour ne pas envoyer vos canards à l'école des aigles:

  1. Si vous envoyer vos canards à l'école des aigles, vous contrarierez les canards,

  2. Si vous envoyer vos canards à l'école des aigles, vous contrarierez les aigles,

  3. Si vous envoyer vos canards à l'école des aigles, vous vous contrarierez.

Tout l'art du leadership consiste à mettre les bonnes personnes à la bonne place, de sorte qu'elles aient du succès. Comme leader, vous devriez toujours mettre les gens au défi de sortir de leur zone de confort, mais jamais de leur zone de force, parce qu'ils ne tarderaient pas alors à n'avoir plus aucune sorte de zone: confort, force et efficacité.



5. Ne gérez pas votre temps, gérez plutôt votre vie


Les gens qui réussissent ont compris que le temps est la matière première la plus précieuse au monde. Par conséquent, ils savent à quoi consacrer leur temps. Peter Drucker disait: "Rien ne caractérise les cadres efficaces autant que les soins attentionnés qu'ils accordent au temps." Nos jours sont comme des mallettes identiques: même si elles sont de même dimension, certains arrivent à y mettre beaucoup plus de choses que d'autres. Pour quelle raison? Ils savent quoi mettre dedans.

En fait, le temps ne se gère pas. Tout le monde dispose du même nombre d'heures et de minutes par jour. Même avec sa richesse, Bill Gates ne peut acheter une rallonge à sa journée. Aussi malin soit-il, aucun scientifique ne peut créer de nouvelles minutes. Vous ne pouvez gérer votre temps. Que faire alors? Vous gérer vous-même! Les bons leaders ne peuvent manquer de maîtrise de soi.


Les gens qui ont une pauvre maîtrise d'eux-mêmes commettent souvent les trois erreurs suivantes:

  1. Ils sous-évaluent leur caractère unique en faisant ce que les autres veulent qu'ils fassent,

  2. Ils sabotent leur efficacité en faisant des choses sans importance,

  3. Ils réduisent leur potentiel en faisant des choses sans être dirigés ou entraînés



6. Les gens quittent des gens et non des compagnies


"Certains font naître le bonheur partout où ils vont. Certains autres font naître le bonheur dès qu'ils s'en vont." Oscar Wilde


Qui les gens quittent-ils?

  1. Les gens quittent ceux qui les déprécient,

  2. Les gens quittent ceux qui ne sont pas dignes de confiance,

  3. Les gens quittent ceux qui sont incompétents,

  4. les gens quittent ceux qui sont insécures.


Recette pour retenir le personnel:

  1. Sentez-vous responsable de vos relations interpersonnelles,

  2. Lorsque les gens vous quittent, ayez avec eux une entrevue de départ,

  3. Valoriser hautement les gens qui travaillent pour vous,

  4. Placez la crédibilité tout en haut de votre liste de leadership,

  5. Reconnaissez que votre équilibre émotif positif crée un environnement sécurisant pour les gens,

  6. Entretenez un esprit d'ouverture et d'apprentissage.



7. On résumera votre vie en une phrase, choisissez-la maintenant


Lors de vos funérailles, que diront les gens? Que laisserez-vous en héritage?


Déterminez dès aujourd'hui l'héritage que vous voulez laisser.

L'héritage qu'on laisse derrière soit peut être volontaire ou involontaire. Choisissez volontairement l'héritage que vous voulez laisser, de manière à être en mesure d'influencer davantage la génération future. Mettez vous-y dès aujourd'hui.


Vivez dès aujourd'hui l'héritage que vous voulez laisser.

Déterminer un héritage est une chose, le léguer en est une autre. Votre mode de vie est la meilleure garantie que vous ferez ce leg. Votre leg sera constitué de la somme de la manière dont vous vivez votre vie jour après jour. Additionnez toutes vos actions sur plusieurs années et votre héritage commencera alors à prendre forme.


Appréciez dès aujourd'hui la valeur d'un bon héritage.

La plupart des gens ne sont pas en mesure de choisir quand ou comment ils mourront, mais ils peuvent décider comment ils entendent vivre.

D. Elton Trueblood a écrit: "Nous avons au moins commencé à comprendre la signification de la vie humaine lorsque nous plantons des arbres à l'ombre desquels nous savons fort bien que nous ne assoirons jamais." Voici le genre d'attitude qui convient pour qui entend laisser un héritage.



Règles tirées de "Leadership Gold", John Maxwell, 2008 Thomas Nelson



0

Matthân International

247 Chemin des Patriotes

J3L 6A3, Québec, CANADA

Contact: info@matthan-international.com

Matthân Europe

17 avenue de Versailles

31700 Cornebarrieu, FRANCE

Matthân Caraïbes

Pichon Lamentin

97129 GUADELOUPE

Tous droits réservés © 2020 Matthân International  

Matthân International est une incorporation canadienne.

Matthân International propose une boutique un blog et des événements en ligne autour du leadership et du développement.